Léman Bleu

Actualités


08 septembre 2021 - 18h57

Un projet de loi pour des rives libres

Le projet a été dévoilé ce matin à la plage de Mies: une initiative parlementaire visant à garantir le libre accès des rives du lac et des cours d’eau va être déposée au Grand Conseil.

Avec une base légale de l’aménagement du territoire déjà ancrée dans la constitution genevoise mais non mis en œuvre, les auteurs du nouveau projet de loi ont conscience de l’ampleur de la bataille et s'attendent à un combat de longue haleine.

Le président fondateur de l'association Rives Publiques Victor von Wartburg, acquitté en 2015 par le tribunal cantonal vaudois après une plainte pour dommage à la propriété, milite depuis 2003 pour des berges plus accessibles. Il s'insurge de l'inaction des autorités cantonales et affirme: «C'est un lac, il est à tout le monde».

À Genève, selon les chiffres de Rives publiques, 36% des berges permettent le passage pédestre. La statistique s'élève à 50% chez le voisin vaudois. Le chemin pour un sentier de rive continu est encore long.

 

R.Pacheco

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Active depuis 2003,

Une initiative populaire fédérale serait également en équation

Rives aussi livres que les forets et les montagnes 

 

 

 

Chez le voisin vaudois, le chiffre monte à 50% mais reste insuffisant pour les comités d’initiative. Leur ambition grandit:

 

 

11 articles 

 

 

 

Sanctions : rien d’énormes contraventions.

 

Abords des cours d’eau sont également concernés. Le récent projet de renaturation des rives de l’Aire inspire. Des projets similaires autour de l’Arve et du Rhône pourrait être prochainement imaginés.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.