Léman Bleu

Actualités


25 mai 2020 - 20h46

Un projet de loi pour indemniser les travailleurs les plus précaires

Le Conseil d’Etat l’a annoncé, il ne reviendra pas en arrière sur les aménagements de pistes cyclables en Ville de Genève. Il tirera un bilan après les soixante jours d’essai. Invité à se prononcer, le ministre de la cohésion sociale Thierry Apothéloz soutient cette décision : «Je pense que la position du gouvernement de passer ces soixante jours est juste, elle permettra ensuite d’objectiver la suite des opérations. » Quant aux possibles sanctions qui pourraient faire suite à la manifestation de vélos qui s’est déroulée lundi dernier, il déclare : «Le débat de fond doit continuer au sein du gouvernement, la décision n’est pas encore prise.» 

«Ce projet de loi est pour toutes celles et ceux qui ont perdu leur emploi du jour au lendemain et qui n’ont plus rien pour vivre depuis le mois de mars.»

Autre sujet, le projet de loi déposé et voté aujourd’hui par le conseil d’Etat pour indemniser les travailleurs les plus précaires. Thierry Apothéloz explique: «Il ne s’agit pas de repenser l’ensemble du dispositif social, c’est vraiment une situation d’urgence, une prestation financière unique pour permettre à ceux qui n’ont plus rien, d’avoir quand même quelque chose.» Il estime à près de 3000 le nombre de travailleurs qui pourront toucher ces aides. Si le nombre de personnes précarisées à Genève semble beaucoup plus élevé, le ministre genevois rappelle : « C’est une hypothèse de travail qui est un effort important pour le gouvernement, c’est un projet budgété à 15 millions de francs.» Certains reprochent également au projet d’arriver un peu tard. «L’idée n’est pas de savoir qui est le plus rapide, mais de déterminer qui a la possibilité d’apporter son aide, en concertation avec les associations.»

Elio Sottas

 

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.