Léman Bleu

Actualités


10 décembre 2019 - 19h12

Un restaurant pour les jeunes en décrochage scolaire

Il y a à peine trois mois, Fabio avait raccroché les fourneaux après une expérience peu concluante dans un restaurant.Démotivé, le jeune de 16 ans n’avait plus de formation. Il est considéré comme étant en décrochage scolaire. Mais Fabio s’est accroché à sa passion : la cuisine.

Un diplôme à la clé 

C’est comme ça que Fabio est arrivé aux fourneaux du restaurant BirdHouse à Vernier. Ouvert il y a trois mois par la Fondation apprentis d’Auteuil International, en partenariat avec l’Ecole hôtelière de Genève et le traiteur Gourmet Brothers,  l’établissement forme des apprentis en décrochage scolaire. Avec trois objectifs_ minimiser le taux d’abandon, mener les jeunes jusqu’aux examens et leur permettre de trouver un travail. La formation est donc diplomante.

Le restaurant s’appuie sur la formation. Dans le personnel, il y a quasiment un formateur professionnel pour un apprenti.

En tout, 9 apprentis travaillent actuellement chez BirdHouse. Tous avec leur passé, parfois lourd. Alors pour assurer la stabilité morale des jeunes, Steeve est présent tout au long de la journée. Formé en tant que coach social, il travaille aujourd’hui exclusivement pour le restaurant.

Des fourneaux à la salle 

11h30, on s’active en salle pour le service de midi. Joanna ne tient pas en place. Agée de 22 ans, elle est née en Suisse mais a dû repartir faire ses études au Portugal. De retour sur le sol helvétique, difficile pour elle de trouver sa place.

Que ce soit Fabio ou Joanna, tous ont passé un entretien d’embauche. Et c’est Morgan, le directeur du restaurant qui les a tous rencontrés.

L’objectif de BirdHouse : réussir à former 70 apprentis en décrochage scolaire sur une période de cinq ans.

Lea Job 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.