Léman Bleu

Actualités


22 mai 2017 - 11h43

Un tram 12 sur deux ne se rendra plus à Carouge entre 9h et 16h

L'annonce a été faite par le conseiller d'État en charge des transports, Luc Barthassat, quelques heures après le refus des Genevois d'une hausse de 10% des tarifs TPG, dans l'émission Le Grand Genève à Chaud.


Un tram 12 sur deux se rendant à Carouge fera demi-tour aux Augustins aux heures creuses, soit entre 9h et 16h. »

Une mesure-sanction que le Président du PDC et député Bertrand Buchs a regrettée dans la foulée, désavouant son propre ministre.

En tant que Carougeois, je suis catastrophé. Les heures creuses, pour moi, ça n'existe pas. Je ne suis pas du tout d'accord avec cette décision. Nous en avions discuté au sein du PDC, nous ne devons pas punir les gens qui ont voté contre cette hausse. »