Léman Bleu

Actualités


02 juin 2020 - 18h29

«Une application pareille met généralement 2-3 ans à mettre en place, nous l’avons fait en 3 mois»

Il n’aura fallu que 3 mois pour mettre au point l’application SwissCovid. Une phase pilote suivi de modifications par des milliers d’experts, la solution finale verra le jour à la mi-juin. Une application facile d’accès permettant aux utilisateurs d’être alertés en cas d’infection. Si vous êtes déclarés positifs, votre médecin vous enverra un code permettant aux utilisateurs d’être informés. Il a pour but de relayer une seule et unique information à travers un système protégé. Pour ce faire, le système de traçabilité se fera par bluetooth, une technologie efficace. Une limite pour cette application ? "Non, la limite serait moins importante que celle de ne pas télécharger l'application", selon le porte parole suppléant à l'EPFL. Pour renforcer cette application, le programme qui l’a créée a été publié en open Source, c’est-à-dire accessible à tous. Avant de lancer l’application au grand public, le parlement devra d’abord vérifier la présence de bases légales.

« Une application pareille met généralement 2-3 ans à mettre en place, nous l’avons fait en 3 mois »

"Lorsque vous téléchargé l’application, on ne vous demande pas de créer un compte avec votre nom, votre mot de passe ou votre numéro de téléphone. Parce qu’aucune de ces données n’est nécessaire. La seule chose dont l’application est capable de faire, c’est d’informer les gens qu’une personne a été exposé au virus", affirmait la professeure et chercheuse à l'EPFL

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.