Léman Bleu

Actualités


20 janvier 2021 - 20h15

Une collection de cartes pour dire les choses avec honnêteté

Mariages, décès, anniversaires ou départs à la retraite: des occasions qui pourraient vous pousser à écrire une carte. Or, dans le commerce, celles-ci sont parfois kitsch, souvent peu originales. Face à ce constat, Benjamin Décosterd a eu l’idée de créer sa propre gamme de cartes pour les occasions spéciales. Avec un seul mot d’ordre: un peu d’humour et beaucoup d’honnêteté. «Je suis mal à l’aise parce que tu es en deuil et que je ne sais pas quoi dire et qu’il n’y a certainement rien à dire. Toutes mes condoléances», peut-on lire sur l’un d’entre elles. «On cherche parfois des choses à dire aux personnes qui ont perdu un proche mais des fois, il vaut mieux faire un constat d’impuissance, explique Benjamin Décosterd. Avouer qu’on ne sait pas quoi dire, c’est honnête.»

«La bienséance, c’est un peu chiant»

Un ton honnête qui pourrait cependant vexer certaines personnes. Benjamin Décosterd affirme toutefois que le but n’est pas de blesser mais bien de jouer un peu avec les limites. «La bienséance, parfois c’est un petit peu chiant. L’idée de ces cartes à un côté libérateur, on peut dire les choses.» 

Production honnête

Des cartes en carton et locales puisque Benjamin Décosterd s’est tourné vers un graphiste vaudois et une imprimerie de la région lausannoise: «On a décidé d’en faire un beau produit parce qu’on voit que la crise du Covid nous rammène un peu vers une consommation locale et… honnête», conclut le créateur des cartes vendues sur www.cartes-honnetes.ch

 

Léa Frischknecht

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.