Léman Bleu

Actualités


22 juillet 2018 - 16h03

Une édition sans accroc de Paléo avant de gros changements

Le 43èmePaléo Festival Nyon termine ce soir avec notamment le mythique groupe français Indochine. A quelques heures du clap de fin, Daniel Rossellat a dressé face à la presse le bilan de cette édition. «Au niveau organisationnel, tout s’est déroulé sans accroc», se réjouit le président du Paléo Festival. Même la météo était de la partie. «Nous avons connu qu’un seul événement pluvio-orageux, vendredi soir. Si je devais faire un contrat avec la météo pour les dix prochaines éditions, je signerais tout de suite pour une édition comme celle-là », s’amuse Daniel Rossellat.

 

Ce 43èmePaléo Festival est surtout le dernier sous la forme actuelle des infrastructures. Avec la construction du nouveau dépôt du train Nyon-St-Cergue sur un emplacement utilisé pour la logistique du festival, les organisateurs vont devoir s’adapter. «Les changements seront un peu plus importants qu’imaginés. Nous privilégions une option parmi plusieurs propositions, celle-ci sera discutée et avalisée début septembre par le comité d’organisation et l’association Paléo», explique Daniel Rossellat.

 

Valentin Emery / @EmeryValentin

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.