Léman Bleu

Actualités


20 mars 2018 - 11h45

Une messe pour Tian’anmen

C’était il y a presque 30 ans, mais Hilda Rochat se souvient de chaque détail.

C’était début juin 1989 sur la place Tian’anmen.

A l’époque Hilda est présidente romande de la chambre de commerce Suisse-Chine et se trouve à Pékin en voyage d’affaire.

Des amis chinois lui rapportent que leurs enfants sont partit manifester sur la place Tian’anmen. « Aucun taxi ne voulait m’amener la bas » se souvient-elle. « C’était un campement de jeunes qui attendaient que les Américains viennent les soutenir et que la politique change. Je suis restée sur place deux jours et deux nuits en leur disant de rentrer pendant qu’il était encore temps. »

 

Mais le 2 juin,  48 heures avant l’intervention sanglante de l’armée Hilda doit repartir en Suisse. « Je les ai quitté en larmes et je leur ai promis que je viendrai l’année suivante chanter la messe de Pâques ensemble ».

 

Depuis avec son mari André, presque chaque année ils organisent des concerts en Chine. Choristes et musiciens issus d’importants ensembles européens partent ensemble chanter la messe de Pâques dans les églises de Shangai et Pékin.

Mais cette année, pour la première fois ce n’est pas en Chine mais à Hanoi au Vietnam qu’ils partiront.

Avant de boucler leurs valises, les musiciens donneront un concert d'adieu samedi 24 mars 2018 à l'église du Christ-Roi de Lancy.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.