Léman Bleu

Actualités


17 juin 2020 - 21h06

Une nouvelle étude révèle des chiffres inquiétants sur la précarité à Genève

Une nouvelle enquête réalisée par les HUG et Médecins Sans Frontières apporte de nouvelles informations sur le profil des personnes qui se sont rendues ces dernières semaines aux Vernets pour récupérer un sac de nourriture. Une étude qui rend compte d’une situation «inquiétante» explique le docteur Yves Jackson. Une insécurité grandissante mise en lumière à travers plusieurs points clés. Parmi eux, la difficulté d’accès à l’alimentation : «Des gens doivent sauter des repas voire passer des journées entières sans manger» ou les problèmes liés au logement. Des résultats préoccupants, mais également surprenants: «L’ampleur du phénomène est frappant. Plus de la moitié des gens font face à des difficultés multiples. Le profil des personnes est également inquiétant. Si on pouvait faire l’hypothèse que des groupes de travailleurs particulièrement précaires puissent être touchés, notre étude montre que des gens y compris suisses ou avec des permis de séjour de longue durée se trouvent aussi dans cette situation.»

Invitée du journal, la conseillère administrative Christina Kitsos témoigne de l’importance de ces chiffres pour l’État : «C’est très intéressant pour nous puisqu’on voit que l’une des priorités qui doit être développée, c’est l’accessibilité aux prestations.» Elle estime également que le service public devrait avoir une démarche plus proactive auprès de cette tranche de la population dans le besoin: «Ce ne sont pas seulement les personnes qui doivent aller auprès des points d’information, nous devons aussi, nous, aller sur le terrain.»

Elio Sottas

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.