Léman Bleu

Actualités


15 décembre 2019 - 19h11

Une pause méritée pour les joueuses du Servette Chênois

L’équipe féminine du Servette Chênois ne cesse d’impressionner avec un excellent bilan à la fin de la première partie de la saison: 13 matchs, 11 victoires, un match-nul et seulement une défaite. Pour la joueuse Marie Duclos, ces scores remarquables s’expliquent par un investissement plus important du club, qui se reflette notamment dans le mercato de cet été. «Mais il ne faut pas oublier tout le travail qu’on fournit. C’était un long travail, à l’entraînement tous les jours depuis cet été, c’était difficile.»

Le football féminin, une discipline longtemps ignorée qui fait petit à petit sa place. Aujourd’hui, Marie Duclos se réjouit que les footballeuses soient mieux considérées: «C’est une ligne ascendante. Depuis des années, on ressent que le club fait des efforts à chaque saison, que ce soit au niveau des infrastructures ou de l’encadrement.» Un encadrement précieux depuis l’arrivée du préparateur physique Jeremy Faug Porrret, un véritable atout selon la joueuse. 

La pause hivernale, c’est généralement le moment de tirer des conclusions et de revoir les objectifs, à la hausse comme à la baisse. Pour le Servette Chênois, l’objectif reste le même qu’en début de saison: viser un titre dans les deux ans. 

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.