Léman Bleu

Actualités


18 août 2020 - 16h23

Une rentrée scolaire bondée

Une rentrée scolaire difficile entre crise sanitaire, et contrainte budgétaire, les effectifs sont en hausse, et le département de l’instruction publique a dû faire des choix.

Résoudre l’équation : plus d’élèves multiplié par un manque de moyens divisé par une crise sanitaire, voilà le tableau de la rentrée scolaire à Genève. Résultat, il faut rationaliser, mettre des pavillons supplémentaires, mutualiser certaines disciplines et déplacer quelques élèves. Une situation récurrente qui laisse penser que le DIP a une certaine marge de manoeuvre.

78 000 élèves vont faire leur rentrée, près de 1000 enfants en plus à caser au primaire, augmentation d’effectif aussi pour l’éducation spécialisée, faire plus avec moins, cela devient récurrent.

La crise sanitaire a aussi chamboulé les orientations et gonflé les effectifs. Reste la question du décrochage qu’il faudra évaluer dans quelques temps.

Le DIP avance masqué et prévient que sans budget supplémentaire il sera impossible de maintenir la qualité d’accueil et d’enseignement ces prochaines années. C’est peut-être pour cela qu’il a choisi ce lieu atypique pour présenter sa rentrée, c’est ici à Bernex que devraient pousser deux nouveaux bâtiments scolaires d’ici 2025 au mieux.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.