Léman Bleu

Actualités


01 mai 2018 - 18h48

Willy Cretegny, candidat d'une croissance maîtrisée

Lundi 30 avril au soir, au petit Saconnex, le candidat Willy Cretegny profite d'un apéritif organisé en son honneur pour réaffirmer ses thématiques de campagne : " L'idée d'une croissance maîtrisée à Genève commence à germer depuis trois semaines", explique t'il en souriant.

"Le seul avec ces idées"

Verre à la main, de son propre vin, le candidat aux 9’000 voix du premier tour n’en a pas moins les idées claires : "Je devrais faire des voix à droite et à gauche, c'est bon signe !" 

Ici son slogan Prospérité maîtrisée cartonne : "Il est le seul à avoir ces idées, et il est le seul à pouvoir les mettre en oeuvre", se positionne un soutien au candidat. 

Politique en tracteur 

Le combat pour atteindre le siège au Conseil d'Etat est pourtant loin d'être le premier. Il fait entendre sa voix à Berne depuis des années. A l’époque, il faisait de la politique à bord de son tracteur, avec des slogans accrocheurs. 

Willy Cretegny s’est engagé très tôt en politique, prenant exemple sur son frère. Il s'est placé contre le nucléaire, et s'est battu pour avoir le droit de vendre ses vins sur le marché. Son histoire familiale aussi l’a forgé. "Notre père est mort quand nous étions petits, je crois que cela nous a encouragés à nous défendre". 

Viticulture en famille

Un mental qui l’aide dans son travail quotidien, lorsqu’il fait face à la grêle ou au gel dans les vignes. A la tête d’un domaine de 13,5 hectares, il travaille une vigne en bio et en partie en famille. Sa fille Camille reprendra un jour l'exploitation. "Il a toujours eu ses idées, et quand il veut les imposer, il y arrive toujours !", explique t'elle en riant. Et de compléter en regardant son père avec un sourire : "S'il est élu, je  reprendrai plus vite le domaine". 

"Je suis un optimiste"

En attendant, Willy Cretegny devra convaincre avec son idée de croissance maîtrisée. Une thématique centrale, au détriment d'autres comme le social ou la mobilité. Le candidat se défend pourtant d’être monothématique : "Je suis beaucoup intervenu sur l'emploi également". 

A cinq jours du scrutin, Willy Cretegny y croit : "Je suis un optimiste, alors j'espère faire plus de voix qu'au premier tour et pourqui pas, être élu !"

 

Céline Argento