Léman Bleu

Actualités


29 août 2019 - 20h47

Y a-t-il un mal-être policier à Genève?

Des nouvelles inquiétantes, les statistiques montrent une hausse du suicide chez les policiers genevois. Invitée de Valentin Emery, Monica Bonfanti, Commandante de la police genevoise est sur le plateau pour en parler. En cause selon elle, l’image erronée d’autorité et d’insensibilité qui colle aux gardiens de la paix les empêchant de demander de l’aide si ils sont dans la tourmente : « Il y a cette image du policier fort et inatteignable. On apprend au policier à ne pas extérioriser ses sentiments.» Ces hommes et ces femmes ne sont cependant pas oubliés par leur hiérarchie : « On est en train de mettre en place différents types de mesures pour prévenir les suicides. »

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.