Léman Bleu

Replay

- Sélectionnez une émission -
Mardi 04 février 2020

Esprit Solidaire

A Cochabamba, en Bolivie, le taux d’incidence du VIH est particulièrement élevé. En 2018, il était dans la capitale de 22% ; cela représente plus de 2800 nouvelles personnes infectées. En Suisse, elles étaient moins de 500 pour la même année.

L’objectif de l’association Centrale Sanitaire Suisse Romande est d’agir pour réduire au maximum la transmission de la maladie. Pour cela elle sensibilise les personnes les plus vulnérables au virus : les jeunes, la population LGBT et les travailleuses du sexe.

Aude Martenot, secrétaire générale de la Centrale Sanitaire Suisse Romande, met en évidence des défis importants dans ce pays conservateur : la discrimination à l’égard de la population LGBT dans les centres médicaux, ainsi qu’une méconnaissance du VIH par le personnel soignant.

Dernières vidéos

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.