Élections 2023

Les candidats aux élections deviennent des Pokémons

29.03.2023 17h14 Céline Argento

pok

À quatre jours des élections, le taux de participation est toujours à moins de 15%. L'humour, pourrait peut-être apporter une incitation. Le site satirique «La Biturne de Genève» a créé des «Politikémon», des sortes de Pokémons politiques aux caractéristiques humoristiques. 

Vous connaissiez les Pokémons, ces créatures créées dans les années 90, et leurs cartes. Voici maintenant les Politikémons: des candidats au Grand Conseil, affublés de leurs caractéristiques humoristiques. On y trouve notamment Pierre Nicollier, député PLR et candidat, avec ces attributs: «Fait des trucs (on ignore cependant concrètement quoi». Le site satirique La Biturne de Genève est à l’origine de cette création. Les candidats moqués sont pourtant séduits, comme le candidat PS Diego Esteban: «Ce que nous faisons en politique, c'est quelque chose de sérieux. Mais nous sommes humains, et imparfaits. Ce genre d'exercice permet de relativiser l'image que l'on veut donner dans une campagne. J'adore la satire politique, il en manque à Genève !». 

Inciter à voter

Globalement, les réactions sont plutôt positives, mais les réticents sont peut-être silencieux, comme le suppose Pierre Nicollier: «Ceux qui ont été vexés n'ont probablement pas osé se plaindre ou réagir au sein du groupe». 

Un quizz permet de savoir de quel candidat Politikémon vous êtes le meilleur desseur. La Biturne, veut aussi inciter les Genevois à voter: «On ne prétend pas convaincre les gens de s'intéresser à la politique, mais pourquoi pas essayer. Désacraliser, cela peut aider». 

Tous les partis n’ont pas encore été croqués par La Biturne. Les cartes Politikémon des candidats au Conseil d’Etat sortiront samedi. En attendant, la verte Marjorie de Chastonay livre ces mots: «Si cela peut aider à voter, n'hésitez pas à attraper et jouer aux Politikémon», sous entendu, à voter ...