Archives

Élèves frontaliers finalement admis

06.06.2018 17h56 Rédaction

image

Scolarisation d’enfants frontaliers, le département de la formation et de la jeunesse (DFJ) fait marche arrière. Courant février, le Conseil d’État avait refusé de scolariser 143 élèves résidant hors du canton. Or, dans un courrier envoyé hier à 26 parents qui avaient fait recours, l’Etat annonce leur «admission dans l’enseignement public genevois» à l’école primaire. 

Cette décision fait suite au récent arrêt de la Chambre administrative qui jugeait illégale la démarche du gouvernement. Selon l’avocat Romain Jordan, «le département fait marche arrière, à bon droit. Les 143 familles devraient être toutes, si elles le désirent, invitées à redéposer un dossier, par souci d’égalité de traitement.»

Toutefois, la scolarisation de ces élèves, toujours selon ce courrier, ne se fera pas forcément dans l'établissement demandé.