Archives

«Il faut construire mais construire de qualité»

29.01.2019 14h17 Rédaction

image

«Une manière de dire ce que nous allons faire, en espérant dans cinq ans avoir fait ce que nous avons dit», c’est ainsi que le chef du Département du territoire qualifie cette feuille de route. Son but, poser par écrit les objectifs du département pour la présente législature. «Elle sera axée sur la qualité de vie, la durabilité, l’environnement et le besoin de nouveaux logements», explique Antonio Hodgers. Le magistrat écologiste veut «construire mais construire de qualité, avec des espaces verts et de la mixité sociale». Cependant, le président du Conseil d’état rappelle que le département ne contrôle que l’offre de logements, la fin de la pénurie dépendra donc également du développement économique du canton qui influence la demande. 

Quid de la question écologique ? 

Concernant les défis climatiques, le chef de l’Exécutif se montre confiant. «Nous nous étions fixés comme objectif de diminuer notre utilisation d’énergie fossile de 29 % d’ici 2020 , nous avons déjà atteint cet objectif en 2016 à Genève», rappelle-t-il. Pour que cette diminution perdure, il invite tout de même à se questionner sur nos moyens de locomotion et notre gestion des déchets. Mais Le magistrat affirme «qu’il ne faut pas sous-estimer le fait qu’une  grande partie de la population prend vraiment conscience des enjeux planétaires, des enjeux climatiques et fait des efforts au quotidien». Additionnés aux actions de certaines entreprises privées, Antonio Hodgers pense que «notre société pourra diminuer son impact environnemental tout en développant sa prospérité».

Théo Maugué