Culture

Enquête ouverte après une plainte contre le père de Taylor Swift

27.02.2024 04h45

Enquête ouverte après une plainte contre le père de Taylor Swift

Les faits se seraient produits sur un yacht sur la baie de Sydney après la tournée de Taylor Swift dans la ville.

Photo: KEYSTONE/EPA/JOEL CARRETT

Une enquête a été ouverte mardi en Australie après la plainte d'un photographe affirmant avoir été agressé par le père de la chanteuse américaine Taylor Swift. C'est ce qu'a annoncé la police.

'La police a été informée qu'un homme de 71 ans était accusé d'avoir agressé un homme de 51 ans à Neutral Bay Wharf', un terminal de ferry dans le nord de Sydney, 'avant de quitter les lieux', a déclaré Alicia McCumstie, une porte-parole de la police. 'L'homme le plus jeune a signalé l'incident et l'enquête est en cours', a-t-elle ajouté.

La police australienne ne diffuse habituellement pas l'identité des personnes faisant l'objet d'une enquête. Mais une source policière et la victime présumée, le photographe Ben McDonald, ont tous deux indiqué à l'AFP qu'il s'agissait du père de la star de la pop, Scott Swift.

M. McDonald a raconté qu'il était en train de prendre des photos de Taylor Swift sur un yacht sur la baie de Sydney après sa tournée dans la ville quand, selon lui, des membres de la sécurité de la chanteuse ont brandi un parapluie devant lui afin de l'empêcher de poursuivre alors que la chanteuse descendait sur la jetée pour rejoindre un véhicule.

'Un choc'

Après son départ, le photographe assure avoir été 'frappé aux côtes' par un homme. 'Je ne savais pas qui il était mais j'ai regardé les photos et je l'ai vu tenir les mains de Taylor et c'était son père', a-t-il poursuivi. 'C'était un choc, cela ne m'était jamais arrivé en 26 ans', a-t-il ajouté.

Un porte-parole de Taylor Swift a réagi à cette allégation en affirmant qu'il y avait eu des bousculades et un comportement agressif de la part de personnes non identifiées sur le front de mer. 'Deux individus s'approchaient de manière agressive de Taylor, agrippaient son personnel de sécurité et menaçaient de jeter une employée à l'eau', a relaté le porte-parole à l'AFP.

Il n'a en revanche pas commenté l'agression présumée du père de la star, ni répondu aux demandes d'éclaircissements sur les faits. La mégastar est actuellement en plein milieu de sa tournée mondiale 'Eras Tour', qui devrait engranger un total de deux milliards de dollars de recettes après avoir déjà crevé l'année dernière le plafond symbolique du milliard recueilli, une première dans l'histoire de la musique.

Elle doit se rendre à Singapour cette semaine pour d'autres dates de la tournée. La police a refusé de dire si Scott Swift avait été contacté ou interrogé avant le départ du groupe. Sur les réseaux sociaux, les fans de la chanteuse se sont empressés de prendre la défense de celui que certains appellent 'Papa Swift'.

/ATS