Culture

Guerreiro do Divino Amor au Pavillon suisse de la Biennale d'art

18.01.2024 10h00

Guerreiro do Divino Amor au Pavillon suisse de la Biennale d'art

L'artiste helvético-brésilien Guerreiro do Divino Amor (à droite) est le concepteur de l'exposition "Super Superior Civilization" au Pavillon suisse de la Biennale d'art contemporain de Venise en avril 2024. Le commissaire de l'exposition, Andrea Bellini (à gauche), se tient à ses côtés.

Photo: Keystone/CHRISTIAN BEUTLER

L'artiste helvético-brésilien Guerreiro do Divino Amor réalise le Pavillon suisse de la prochaine Biennale d'art de Venise, qui ouvre en avril prochain. Avec son projet monumental 'Super Superior Civilizations', il se penche sur les mythologies politiques.

Le travail de Guerreiro do Divino Amor au Pavillon suisse marque un nouveau chapitre de sa saga monumentale 'Superfictional World Atlas', explique Pro Helvetia dans un communiqué jeudi. L’artiste helvético-brésilien de 41 ans, qui vit et travaille à Rio de Janeiro, s'y consacre depuis presque deux décennies.

L'exposition au Pavillon suisse de 2024, intitulée 'Super Superior Civilizations', porte un regard critique sur le langage figuratif des mythes politiques nationaux, leur charge symbolique, leur hiérarchisation ainsi que leur utilisation.

Distorsions postcoloniales

Guerreiro do Divino Amor se démarque par une approche alliant virtuosité, ironie et humour, poursuit la Fondation suisse pour la culture. Il n'en reste pas moins qu'il met en lumière notre existence mondialisée, influencée par des distorsions postcoloniales.

Pour accompagner son projet, l'artiste a invité le commissaire d'exposition Andrea Bellini, directeur du Centre d'Art Contemporain Genève et de la Biennale de l'Image en Mouvement, également à Genève.

'Guerreiro do Divino Amor invite à rire avec bienveillance de notre chauvinisme et de ces clichés à l’aide desquels nous nous représentons', explique Andrea Bellini. À ses yeux, cette attitude revêt une grande importance dans une période de polarisation croissante de la politique.

Le travail de Guerreiro do Divino Amor a déjà reçu une reconnaissance internationale: en 2021, il a été sélectionné pour le prestigieux programme DAAD Artists-in-Berlin après avoir obtenu le prix PIPA en 2019. Il a également été finaliste des Swiss Art Awards en 2008 et 2017.

La Biennale d'art contemporain de Venise, qui se tiendra du 20 avril au 24 novembre 2024, a lieu tous les deux ans en alternance avec celle consacrée à l'architecture. La Suisse participe à la première depuis 1920 et 1991 pour la deuxième. Pro Helvetia est responsable depuis 2012 du Pavillon suisse, qui a été conçu par l’architecte suisse Bruno Giacometti et construit au début des années 50.

/ATS