Économie

Croissance modérée des logements d'utilité publique en 2022

12.10.2023 11h28

Croissance modérée des logements d'utilité publique en 2022

En 2022, le parc de logements d'utilité publique (LUP) a augmenté modérément de 339 logements dans le canton de Genève.

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

A Genève, le parc des logements d'utilité publique (LUP) a augmenté de 339 logements en 2022, permettant d’atteindre un total de 19'808 logements. Majoritairement construits par des coopératives d’habitation, ils représentent 11,57% du parc locatif du canton contre 11,53% en 2021.

L'augmentation est répartie en 253 logements neufs construits, 94 logements intégrés, 18 logements comptabilisés et 26 logements démolis, annonce le canton de Genève jeudi dans un communiqué. Il précise qu’aucune acquisition d'immeubles de logements existants n'a eu lieu en 2022.

Malgré la forte croissance de construction, les effets de l'introduction en 2021 du nouvel article concernant les catégories de logements à respecter en zone de développement (un tiers de LUP, un tiers de logements non subventionnés, un tiers de libre choix) ne pourront être évalués qu'à partir de 2025-2026. En effet, les logements LUP pris en compte en 2022 sont issus des décisions de mise en location dont les accords de principe ont été délivrés en 2018-2019.

Dans le détail, 56% des nouveaux logements construits ont été réalisés par des sociétés coopératives d’habitation, soit 142 logements contre seulement 13 en 2021. Suivent les opérateurs publics avec 38% des nouveaux logements. Puis, les entités autres que publics (associations, sociétés sans but lucratif, fondations de placement, sociétés d'investissement, caisses de prévoyance et particuliers) avec 6%, soit 14 nouveaux logements réalisés.

Investissements et dépenses

Fin 2022, les engagements du Fonds LUP s’élèvent à 41,8 millions de francs. Environ 14 millions ont été versés en 2022 (sur un budget de 35 millions) et environ 22,3 millions de francs d’engagements ont été reportés à 2023. Les dépenses nettes s'élèvent ainsi à 13,2 millions de francs dont 59% ont été allouées à la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l'habitat coopératif (FPLC) et 41% aux Fondations immobilières de droit public (FIDP).

L'année 2022 est également marquée par l’achat de sept parcelles par la FPLC représentant 4636 m2 de terrain avec un potentiel de construction d’environ 51 logements. Bien que la tendance générale des acquisitions de terrains soit en baisse et ce, compte tenu de la raréfaction des terrains à acquérir en zone de développement, la FPLC a pu acheter ces parcelles grâce à des négociations qu'elle avait entreprises préalablement et qui ont pu se concrétiser en 2022.

www.ge.ch/document/rapport-lup-2022

/ATS