International

Biden prone un cessez-le-feu à Gaza dans un message pour l'Aïd

17.06.2024 01h14

Biden prone un cessez-le-feu à Gaza dans un message pour l'Aïd

Le président Joe Biden est favorable au plan de paix pour Gaza.

Photo: KEYSTONE/AP/Alex Brandon

Le président américain Joe Biden a défendu dimanche le plan de cessez-le-feu soutenu par son pays à Gaza dans un message aux musulmans pour l'Aïd el-Adha. Il y voit un moyen de venir en aide aux civils victimes des 'horreurs de la guerre entre le Hamas et Israël'.

'Trop de personnes innocentes ont été tuées, parmi lesquelles des milliers d'enfants. Des familles ont fui leurs foyers et vu leurs communautés détruites. Leur peine est immense', a écrit M. Biden dans un communiqué publié à l'occasion de la fête du sacrifice, la plus grande du calendrier musulman, aussi appelée Aïd el-Kébir, qui commémore le sacrifice que Dieu réclama à Abraham en lui réclamant la vie de son fils, finalement épargné.

'Je crois fermement que la proposition de cessez-le-feu en trois phases formulée par Israël au Hamas et que soutient le Conseil de sécurité de l'ONU est le meilleur moyen de mettre un terme à la violence à Gaza et au bout du compte de faire cesser la guerre', a ajouté le président démocrate.

Joe Biden a annoncé le 31 mai un plan qui prévoit, dans une première phase, un cessez-le-feu de six semaines accompagné d'un retrait israélien des zones densément peuplées de la bande de Gaza, de la libération de certains otages et de la libération de Palestiniens emprisonnés par Israël.

Les Etats-Unis pressent Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza depuis 2007, d'accepter formellement le projet, approuvé par le Conseil de sécurité de l'ONU la semaine dernière.

Dans son message, le numéro un américain a par ailleurs mis en avant les efforts américains visant à 'défendre les droits d'autres communautés musulmanes', 'confrontées aux persécutions' comme les Rohingyas en Birmanie ou les Ouïghours en Chine.

Il a également déclaré 'travailler à aboutir à une résolution pacifique du terrible conflit au Soudan', qui voit s'opposer l'armée régulière à un groupe paramilitaire depuis avril 2023.

Sur le plan intérieur, M. Biden s'est par ailleurs engagé à réprimer l'islamophobie. Les Américains de confession musulmane représentent une communauté clé en matière électorale pour le démocrate, qui espère être reconduit à la Maison Blanche en novembre face à son rival républicain, l'ancien président Donald Trump.

'Mon gouvernement élabore une stratégie nationale pour faire face à l'islamophobie et aux formes similaires de biais et de discrimination qui touchent non seulement les musulmans, mais aussi les Arabes, les Sikhs et les Américains originaires d'Asie du Sud', a annoncé Joe Biden.

/ATS