International

Nouvelle aide de pompiers de l'étranger pour combattre les feux de forêt au Canada

02.06.2023 16h41

Nouvelle aide de pompiers de l'étranger pour combattre les feux de forêt au Canada

Le Canada, qui se réchauffe plus vite que le reste de la planète, est confronté ces dernières années à des événements météorologiques extrêmes, dont l'intensité et la fréquence sont accrues par le réchauffement climatique.

Photo: KEYSTONE/AP

Plus de 300 pompiers des États-Unis et d'Afrique du Sud se rendront prochainement au Canada afin d'aider leurs collègues canadiens à combattre les feux de forêts sans précédent qui y font rage, rapporte Canadian Press. des milliers de personnes ont fui leur habitation

D'après la chaîne de télévision publique CBC, plus de 2000 pompiers sont déployés dans la seule province de l'Alberta. Plusieurs contingents de pompiers de l'étranger y sont déjà à l'œuvre: 800 hommes viennent des États-Unis tandis que 224 proviennent d'Australie et de Nouvelle-Zélande.

Cela fait plusieurs semaines que le Canada est en proie à d'importants feux de forêts. Dans la province orientale de Nouvelle-Écosse, au moins 16'000 personnes ont dû quitter leur domicile, tandis que quelque 200 bâtiments ont été endommagés.

Des incendies de forêt se sont également déclarés dans l'ouest du pays. Dans la province de l'Alberta, plus de 546 incendies ont brûlé une superficie totale de plus d'un million d'hectares cette année. Dans plus de la moitié des cas, il s'agit d'incendies causés par l'être humain.

Réchauffement plus rapide qu'ailleurs

Le Canada, qui se réchauffe plus vite que le reste de la planète, est confronté ces dernières années à des événements météorologiques extrêmes, dont l'intensité et la fréquence sont accrues par le réchauffement climatique.

Dans la province de l'Alberta, à l'ouest du Canada, la température moyenne a augmenté de 1,9 degré Celsius depuis le milieu du XXe siècle, selon le Service de l'Environnement et du changement climatique du gouvernement canadien.

Plus de 2,7 millions d'hectares ont brûlé au Canada en 2023, soit huit fois plus que la moyenne des 30 dernières années, ont par ailleurs annoncé jeudi les autorités du pays.

/ATS