Sport

Destination Paris: week-end décisif pour trois athlètes genevois

13.05.2024 18h10 Arnaud Urfer

BMX

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 débutent dans 73 jours. Les préparations olympiques continuent pour les athlètes du canton avec en premier lieu, une belle performance pour le duo Schneiter - de Planta, ce dimanche, en voile. Une semaine qui s'annonce également décisif pour plusieurs athètes genevois.

le Genevois Sébastien Schneiter et le Vaudois Arno de Planta sont allés chercher une belle médaille de bronze au général lors du Championnat d’Europe des Forty-Niners (49er) à la Grande Motte, dans l’Hérault. 2e équipe européenne au classement, les deux navigateurs ont bouclé leur régate derrière des bateaux uruguayens et britanniques. Mais les deux Romands se disent satisfait d’être sur le podium pour cette dernière épreuve avant les Jeux.

Pour rappel, les deux navigateurs ont d’ores et déjà pris date pour les régates des Jeux Olympiques qui se dérouleront dans le bassin marseillais, entre le 28 juillet et le 3 août prochain.  

En aviron, Eline Rol devra ramer pour voir Paris

Pour la Genevoise Eline Rol et sa coéquipière Olivia Nacht, en deux de couple poids léger, la situation se décantera ce week-end pour les deux rameuses. Après avoir terminé deux fois à la 6e place en Coupe du monde et aux championnats d’Europe, c’est un peu la dernière qui sonne pour les deux athlètes. Et ce sera ce weekend à Lucerne. Du 19 au 21 mai pour être plus précis. Il reste deux places à pourvoir pour les qualifications olympiques. Ils devraient y avoir entre 8 et 10 nations, et la concurrence s’annonce rude mais «à leur portée» selon Eline, mais pour cela, il faudra ramer. 

En BMX, l'heure de la dernière chance

Pour Renaud Blanc et Thalia Burford, c’est assez simple. Il faudra performer ces prochaines semaines. Puisque tous les deux sont actuellement 3e Suisses au classement coupe du monde (UCI), avec seulement deux places disponibles pour les hommes et pour les femmes. Mais les destins sont un petit peu différent. Pour le pilote de 33 ans, ce serait ses derniers Jeux Olympiques après Rio en 2016. Pour cela, le Carougeois va devoir réaliser au minimum un podium sur les deux épreuves restantes. Puisque ses deux compatriotes en équipe de Suisse, Cédric Butti et Simon Marquart l’ont réalisé en début de saison. Ce sera en mai prochain (12-18) lors des championnats du monde à Rock Hill en Caroline du Sud ainsi que sur la dernière épreuve de Coupe du Monde en juin à Papendal aux Pays-Bas. 

Son poulain, Thalia Burford, plutôt bien partie après sa finale en Nouvelle Zelande dans la catégorie élite, espère continuer sur cette lancée. Elle devra également faire mieux que ses coéquipières Nadine Aeberhard et Zoé Claessens lors de ces épreuves de Coupe du monde et des championnats du monde pour espérer être du voyage à Paris cet été.