Sport

Ehammer: une saison faite de hauts et de bas

25.08.2023 08h47

Ehammer: une saison faite de hauts et de bas

Grosse déception pour Simon Ehammer

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Simon Ehammer (23 ans) est tombé de haut jeudi soir à Budapest. Le podium espéré s'est transformé en une décevante 9e place au concours de la longueur des Mondiaux à Budapest, avec 7m87.

Son deuxième essai, invalidé pour sept millimètres, aurait dû lui permettre de continuer le concours, et sans doute de pouvoir prétendre à une médaille. 'Il va me falloir quelques jours pour digérer tout ça. Ce saut valait entre 8m20 et 8m30. J'aurais sans doute lutté pour une place sur le podium', a résumé l'Appenzellois. Le bonze est revenu au Jamaïcain Tajay Gayle avec 8m27.

'Et même si cet essai avait été mesuré à 8m15, cela m'aurait donné le relâchement nécessaire pour la suite', poursuit-il. Au lieu de ça, son concours a pris fin après trois tentatives, dont deux nulles. 'Sur le troisième saut, je ne peux rien me reprocher. Il était normal, dans ces circonstances, de sauter avec le frein à main.'

Des hauts et des bas

Ehammer traverse une saison faite de hauts et de bas. A Istanbul, aux Mondiaux en salle au début mars, il avait été éliminé de l'heptathlon dès la deuxième discipline après un nul en longueur. Au meeting de Götzis, où il visait la qualification pour les JO de Paris, il avait aussi accumulé trois nuls en longueur. Mais à mi-juin, il est devenu à Oslo le premier Suisse à fêter une victoire en Ligue de diamant.

'L'année dernière, tout se déroulait bien, ce qui ne va pas vraiment de soi. Dans une carrière de sportif d'élite, les hauts et les bas sont normaux', explique Ehammer, avant de se projeter sur l'avenir immédiat. 'Il y a encore deux meetings (Zurich et Eugene), durant lesquels il s'agira de me racheter. Je veux montrer de quoi je suis capable, parce que la forme est là.'

/ATS