Sport

L'heure fatidique a sonné pour Jérémy Desplanches

17.06.2024 16h59 Rédaction

SCHWIMMEN WM 2024 DOHA

Le nageur genevois tentera de se qualifier pour Paris 2024 sur sa discipline du 200m 4 nages ce weekend lors des Championnats d'Europe de Belgrade. Dans le reste de l'actualité, les sportifs genevois ont goûté au podium le weekend dernier.

Dans quelques jours, Jérémy Desplanches sera fixé. La nageur genevois joue son avenir olympique dans la piscine de Belgrade en Serbie. Il tentera sa qualification olympique sur le 200m 4 nages lors de ces Championnats d’Europe. Il faudra réussir à descendre sous 1:57.94. Les séries et les demi-finales sont prévues samedi, la finale dimanche.

Dans une optique de préparation pour cet objectif, Jérémy Desplanches s’est qualifié pour les demi-finales sur 100m brasse ce matin et devrait encore disputer le 200m nage libre cette semaine. A noter que le nageur ira dans tous les cas à Paris comme relayeur dans le 4x100m 4 nages, il fera la brasse.

En Pologne, Martin Dougoud et Célia Dupré sur le podium

A Cracovie, le kayakiste a remporté la troisième épreuve de Coupe du Monde de la saison en devançant le Tchèque Prindis et le Français Madoré. Une victoire qui lui permet d’arriver en confiance aux JO en kayak cross qui sera olympique pour la première fois cet été. A noter que Martin Dougoud a officiellement obtenu sa sélection pour l’olympiade parisienne il y a quelques jours.

En aviron, Célia Dupré et ses coéquipières du quatre de couple ont également terminé sur le podium. Dans une finale qui comptait quatre bateaux, la Genevoise accompagnée Fabienne Schweizer, Pascale Walker et Lisa Loetscher n’ont été devancées que par l’Allemagne. Un bon résultat sur le papier mais les Suissesses pouvaient espérer mieux. Elles avaient remporté la course préliminaire. Célia Dupré n’est pas forcément heureuse de ce résultat. «C'est bien de ramener quelque chose à la maison mais nous aurions préféré remporter la course», analyse-t-elle.

L’autre rameuse genevoise qui pourrait toujours se qualifier, Sofia Meakin, est encore dans l’incertitude et doit attendre pour savoir si elle fera partie de ce bateau pour les Jeux Olympiques.