Sport

Plus de 200'000 personnes massées sur les routes suisses

10.07.2022 18h50

Plus de 200'000 personnes massées sur les routes suisses

Une foule nombreuse est venue voir passer les coureurs, comme ici dans la région de Lavaux.

Photo: KEYSTONE/EPA/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Plus de 200'000 personnes ont vu passer le Tour de France ce week-end en Suisse. Aucun incident majeur n'est venu entacher les deux étapes, celle arrivée samedi à Lausanne et celle partie d'Aigle dimanche.

L'Etat-major de sécurité publique, chapeauté par la police cantonale vaudoise, tire un 'bilan positif de cette opération hors norme', écrit-il dans un communiqué. Environ 4800 personnes (policiers, astreints de la PC, pompiers, militaires, professionnels de la santé, etc) ont veillé au bon déroulement des deux étapes.

La seule véritable intervention a consisté à interpeller, samedi, une petite dizaine d'activistes du climat. Ceux-ci avaient l'intention de bloquer la course sur un pont, près de Denges (VD). 'Des contrôles effectués ont permis la saisie de tubes de colle-gel instantanée et de deux échelles dissimulées à proximité', précise le communiqué de la police.

Peu de perturbations

En matière de trafic, quelques embouteillages ont été constatés samedi dans l'Ouest lausannois et à proximité de la capitale vaudoise, où la circulation était quasiment impossible. La situation s'est toutefois avérée moins pire que prévu. Quant à la journée de dimanche, elle n'a donné lieu à aucune perturbation majeure.

La police estime que ses recommandations sont bien passées auprès de la population, qui a anticipé ses déplacements et utilisé surtout les transports publics.

Toutes les routes empruntées par le peloton ont été fermées durant au moins 4h30: 2h avant le passage de la caravane publicitaire et 30 minutes après le passage des derniers concurrents.

Localités en fête

La plupart des localités traversées par le Tour étaient en fête ce week-end sur les routes vaudoises, mais aussi fribourgeoises et valaisannes. Les spectateurs, nombreux à se masser au bord des routes sous un soleil radieux, ont aussi profité de nombreuses animations qui avaient été organisées pour célébrer le passage de la Grande Boucle.

La foule a été particulièrement dense à Lausanne et Aigle, respectivement ville d'arrivée et de départ. La capitale olympique et la cité du vélo, siège de l'Union cycliste internationale (UCI), avaient mis les petits plats dans les grands pour accueillir l'événement: concerts, animations en lien avec le vélo ou encore écrans géants diffusant la course.

Et la population a répondu présent avec, selon les estimations, 65'000 personnes à Lausanne samedi et 15'000 à Aigle le lendemain.

'De la folie'

'C'était fantastique de voir la joie sur le visage de toutes les personnes présentes, de tous les âges, venues de toute la Suisse', s'est réjouie Emilie Moeschler, la municipale lausannoise en charge des sports, citée dans un communiqué. Selon elle, l'accueil du Tour a notamment permis de 'rassembler la population' et de promouvoir 'la pratique du sport et du vélo au quotidien.'

L'enthousiasme a aussi été de mise à Aigle. 'La présence du public tout au long du parcours a tout simplement frôlé la folie', a commenté Grégory Devaud, le syndic de la cité du Chablais.

/ATS