Genève

EXCLUSIF - Plus d’un demi-million, le salaire du maestro de l’OSR révélé

28.02.2022 16h55 Denis Palma, Jérémy Seydoux

15.03.2006, Berlin, DEU - Jonathan Nott, Dirigent der Bamberger Symphoniker. (Deutschland, Musik, Klassik, Dirigent, Bamberger Symphoniker, Portraet, Portrait, Persoenlichkeit, digital, QF, Porträt, Persönlichkeit) 0MW060315D003CARO.JPG [MODEL RELEASE: NO (c) Caro Fotoagentur / Markus Waechter, Friedrich-Karl-Str. 13, 12103 Bln., tel. 030-75706507, fax 030-75706508, http://www.carofoto.com, info@carofoto.com, Bln. Spk., BLZ 10050000, Kto.: 1440040300 - Bei Verwendung des Fotos ausserhalb journalistischer Zwecke bitte Ruecksprache mit der Agentur halten - Foto ist honorarpflichtig !] 15.03.2006, Berlin, DEU - Jonathan Nott, Dirigent der Bamberger Symphoniker. (Deutschland, Musik, Klassik, Dirigent, Bamberger Symphoniker, Portraet, Portrait, Persoenlichkeit, digital, QF, Porträt, Persönlichkeit) 0MW060315D003CARO.JPG [MODEL RELEASE: NO (c) Caro Fotoagentur / Markus Waechter, Friedrich-Karl-Str. 13, 12103 Bln., tel. 030-75706507, fax 030-75706508, http://www.carofoto.com, info@carofoto.com, Bln. Spk., BLZ 10050000, Kto.: 1440040300 - Bei Verwendung des Fotos ausserhalb journalistischer Zwecke bitte Ruecksprache mit der Agentur halten - Foto ist honorarpflichtig !]

15.03.2006, Berlin, DEU - Jonathan Nott, Dirigent der Bamberger Symphoniker. (Deutschland, Musik, Klassik, Dirigent, Bamberger Symphoniker, Portraet, Portrait, Persoenlichkeit, digital, QF, Porträt, Persönlichkeit) 0MW060315D003CARO.JPG [MODEL RELEASE: NO (c) Caro Fotoagentur / Markus Waechter, Friedrich-Karl-Str. 13, 12103 Bln., tel. 030-75706507, fax 030-75706508, http://www.carofoto.com, info@carofoto.com, Bln. Spk., BLZ 10050000, Kto.: 1440040300 - Bei Verwendung des Fotos ausserhalb journalistischer Zwecke bitte Ruecksprache mit der Agentur halten - Foto ist honorarpflichtig !] Photo: Markus Waechter

Léman Bleu s’est procuré un rapport confidentiel du Contrôle financier de la Ville qui détaille la rémunération du chef Jonathan Nott entre 2016 et 2020. Selon ce document, elle se monte à plus de 550’000 francs annuels bruts, dont une importante part variable en fonction du nombre et du type de concerts donnés. C’était jusqu’à présent un secret bien gardé, auquel le grand public n’avait pas accès, alors que l’institution est subventionnée à hauteur de 20 millions de francs par an. Révélations. 

DIRECT - Le directeur général de l’Orchestre de la Suisse romande, Steve Roger, est l’invité exclusif du journal à 18h30. En accord avec le maestro Jonathan Nott, il a accepté de jouer la transparence et de s’exprimer sur son revenu.

Ainsi, durant la saison 2018-2019, le chef de l’OSR a empoché pour au moins 502’000 francs de rémunérations. Un montant supérieur à 2017-2018 (467’700 francs) et 2016-2017 (340’000 francs). Ces chiffres ont été obtenus sur la base des montants TVA liés aux honoraires du maestro qui facture en tant qu’indépendant.

Importante part variable 

Comment l’expliquer? En plus d’honoraires fixes de 150’000 francs par saison, le maestro touche des cachets supplémentaires pour chaque concert, 28’000 francs notamment pour un concert d’abonnement et 23’000 francs pour un concert de tournée. 5’000 francs supplémentaires lui sont versés lorsqu’un concert est capté puis diffusé par la RTS, 7’500 francs par semaine pour une autre production audiovisuelle CD/DVD. 

Lorsqu’il dirige dans la fosse du Grand Théâtre, des cachets supplémentaires lui sont versés par l’institution lyrique. Leur montant n’est pas connu.

D’autres frais

À cela s’ajoute un forfait brut de 52’500 francs pour son logement à Genève, ses déplacements de et vers son domicile lucernois.

Quant aux tournées, la fondation de l’OSR prend en charge ses voyages: la business class pour l’Europe, la first class hors Europe. La convention prévoit aussi que le maestro doit coucher dans une junior suite d’un cinq étoiles. 

64 jours à Genève

Cette rémunération valorise la préparation et la direction de 10 à 14 semaines de programmes symphoniques par saison. Jonathan Nott est ainsi tenu d’assurer une présence minimale de sept semaines en Suisse romande et de deux semaines pour des concerts ailleurs en Suisse et à l’étranger. Selon le rapport d’audit, le chef a passé 64 jours à Genève en 2019-2020. 

En parallèle, il est également directeur musical de l’orchestre symphonique de Tokyo depuis 2014 et assure plusieurs concerts comme chef invité d’autres formations.

PLUS QU'UN CONSEILLER FÉDÉRAL
L’importante rémunération du maestro Jonathan Nott révèle le poids que revêt un chef dans le budget d’une formation symphonique du calibre de l’OSR. Plus qu’un conseiller fédéral, plus du double d’un conseiller d’État, et devant l’ensemble des directeurs des régies publiques du canton. Formation privée, mais largement subventionnée, est-il décent que l’OSR rétribue ses chefs de la sorte?

L'OSR EN CHIFFRES
L’Orchestre de la Suisse romande est l’un des fleurons classiques du pays. Doté de plus de cent musiciens, il assure de nombreux concerts entre Genève et Lausanne, assure la principale saison lyrique genevoise dans la fosse du Grand Théâtre et rayonne à l’international grâce à plusieurs tournées et concerts radio et télédiffusés. Son budget annuel est de 27 millions de francs. 20 millions de francs de subvention lui sont accordés, versés solidairement par la Ville et le Canton.

«Ce sont des salaires qui correspondent à un marché»

Steve Roger, directeur général de l’OSR, explique qu’il n’a jamais été question de faire preuve d’opacité au sujet du salaire de son maestro et que les chiffres articulés ne sont en aucun cas excessifs: «C’est une somme qui n’est pas extraordinaire [...] ce sont des salaires qui correspondent à un marché».