Léman Bleu

Actualités


22 juillet 2021 - 17h31

23’000m3 d’eau pour remplacer les énergies fossiles

GeniLac s'étendra sur 5,6km du côté de l'aéroport depuis la station de pompage du Vengeron. Les travaux ont débuté en 2019 et la partie la plus contraignante pour les automobilistes et riverains s'achèvera en 2023.

Le chantier est titanesque. En ce jour, c'est à 15m en dessous du sol que les 200 travailleurs du site s'activent. Une boucle anergique souterraine verra le jour et transportera l'équivalent en eau de neuf piscines olympiques. Par le biais d'un système d'échangeurs et de pompes, l'installation enfouie remplacera à terme l’utilisation des énergies fossiles dans la zone. L'aéroport de Genève notamment bénéficiera de ce système énergétique vert.

GeniLac pour baisser jusqu'à 80% les émissions de CO2 relatives au chauffage

GeniLac permettra d’éviter l’émission de 70'000 tonnes de CO2. Le projet s’inscrit dans l’objectif cantonal de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 60% d'ici 2030. Au total, sur le chantier du Grand-Saconnex, plus de 200 travailleurs œuvrent dans un chantier qui mêle plusieurs actions. Au-delà de la boucle GeniLac, SwissGrid se charge d’enfouir une ligne à haute tension pour se joindre à la volonté commune des acteurs présents: rassembler le réseau énergétique.

Fonctionnel dans le quartier des Nations depuis plus de 10 ans, GeniLac continuera de s’étendre avec la boucle de l’aéroport mais également avec une artère en plein centre-ville qui ira alimenter les HUG. Le projet pourrait même devenir transfrontalier, un embranchement depuis Ferney a déjà été imaginé.

 

R. Pacheco

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.