Léman Bleu

Actualités


15 septembre 2021 - 18h13

300 millions pour agrandir le MAH

INFO LÉMAN BLEU - Plus de 5 ans après l’échec du projet architectural de Jean Nouvel dans les urnes, la rénovation et l’extension du Musée d’art et d’histoire reprennent un nouveau départ. La Ville de Genève a dévoilé début septembre devant les conseillers municipaux le programme du concours international d’architecture ainsi que le coût global du projet, estimé entre 250 et 300 millions de francs.

Sami Kanaan a présenté début septembre devant trois commissions du municipal (culture, aménagement et travaux) les détails du concours international d’architecture de rénovation et d’extension du musée d’Art et d’histoire. Un projet, qui revient sur la table, 5 ans après son échec en votation.

Un coût estimé entre 250 et 300 millions de francs 

Le magistrat socialiste a articulé pour la première fois le coût global du projet estimé entre 250 et 300 millions de francs. C'est plus du double du projet Jean Nouvel devisé à 131 millions de CHF, dont la moitié était assurée par des fonds privés. Les prix de la rénovation et de l'extension du MAH seraient comparables à ceux réalisées pour les musées de Bâle et de Zurich.  

Une extension souterraine 

Le projet final devra intégrer une extension du MAH souterraine destinée à préserver les 14'000 mètres carré l’actuel bâtiment ainsi que sa cour : 10'000 mètres carré supplémentaires du musée se construiront sous la cour des casemates et sous la bute de l’observatoire où l’avenir de certains arbres pourraient être menacé. L’extension du MAH prévoit également la rénovation de 3'000 mètres carré dans l’ancien bâtiment de la HEAD. Une passerelle pourrait être construite pour relier le vaisseau amiral à son annexe. 

Vers la fermeture de voies de circulation?  

L’aménagement et la circulation dans le périmètre autour du musée pourraient également être insérés dans le cahier des charges du concours d’architecture pour le rendre plus accessible. Fermer ou restreindre la circulation de la rue Jacques-Dalcroze ou d’autres axes pourraient faire partie des futures réflexions des architectes lauréats. 

Concours international lancé en 2023 

Le concours international d’architecture devrait être lancé en 2023. Un crédit d’étude pourrait être prochainement déposé au Conseil municipal d’ici la fin de l’année. Les autorités espèrent le premier coup de pioche en 2027. 

Denis Palma 

 

«Le temps de cette omniprésence de la voiture en ville est révolu»

Sami Kanaan, conseiller administratif en Ville de Genève en charge du département de la culture et de la transition numérique, évoque la rénovation du MAH.

Pour lui, la ville est face à un dossier crucial: «c'est un des plus grands musée de Suisse, [...] si Genève ne veut pas payer, il faudra envisager d'autres scénarios plus radicaux».

Mis à part la question épineuse du budget de la rénovation en elle-même, celle des ajustements urbains liés à ce site font débat. Les alterations routières des Bd Helvétique et Emile-Jaques-Dalcroze seraient en équation. Le conseiller administratif a un avis tranché: «Le temps de cette omniprésence de la voiture en ville est révolu».

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.