Léman Bleu

Actualités


11 mai 2021 - 19h50

5G : la victoire partielle des opposants

Le déploiement de la nouvelle génération du réseau mobile ne s'arrêtera pas, mais il devrait y avoir plus de transparence sur ses effets, selon le Conseil des États. Un des opposants, Pierre Eckert, député au Grand Conseil, était interrogé ce lundi.

3 cantons, dont Genève, avaient voté une initiative contre le déploiement de la 5G. La commission des télécommunications du Conseil des États est contre un arrêt du déploiement mais accède à plusieurs demandes. « On demande l’arrêt des évolutions de la 5G, avec des ondes qui sont plus courtes, dont les impacts sur la santé ne sont pas connus », raconte Pierre Eckert, qui souhaite également un cadastre des ondes.

Ainsi, les opposants ont obtenu un postulat avec une information, une implication des cantons dans le processus de déploiement et une prise en compte des résultats de la recherche. « Nous voulons un principe de précaution » relève Pierre Eckert. De plus, une initiative existe contre la nouvelle génération du réseau mobile, un vote pourrait avoir lieu. 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.