Léman Bleu

Actualités


02 juillet 2020 - 16h33

A Lancy, des barres d'immeubles suscitent la grogne

Des centaines d’arbres abattus, une trentaine de maisons rayées de la carte, et à la place une vingtaine de barres d’immeubles, c’est ce que prévoit le PLQ (Plan Localisé de Quartier) du futur quartier de Surville au Petit Lancy. Un quartier qui commence doucement à sortir de terre. Mais une association d’habitants se bat pour modifier le visage de ce quartier en mutation. 

Juste devant la maison de Muriel Deléaval, les pelleteuses sont a l’oeuvre. Une grande fosse qui accueillera deux des 20 grands immeubles qui sortiront de terre ici. Dans cette zone résidentielle du Petit-Lancy, une trentaine de villas doivent laisser place à 800 logements et à deux tours de bureaux. Un nouveau quartier à deux pas des rails du tram et de la gare CEVA de Lancy Pont- Rouge. 

Mais certains propriétaires comme Muriel ne souhaitent pas vendre leurs parcelles. Ils ont décidé de se battre pour que les nouveaux logements ne ravagent pas l’îlot de verdure qu’est leur quartier. 

Entre la route de Chancy et le chemin des Erables, 125 arbres doivent être abattus pour construire six grandes barres d’immeubles. La commune de Lancy dit encore travailler avec les constructeurs pour qu’un maximum d’arbres soient conservés ou replantés.

Les habitants du quartier de Surville ont un dernier espoir: ils ont récolté plus de 1500 signatures dans le cadre d’une pétition. Ils demandent à Antonio Hodgers de se pencher sur une modification du Plan Localisé de Quartier pour préserver plus d’arbres et sauver la biodiversité du quartier. Ils y voient leur dernier espoir. 

Mais le conseiller d’Etat ne semble pas très ouvert à la discussion. En tout cas, il n’a pas souhaité répondre à nos questions sur ce dossier.

Delphine Palma / Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.