Archives

A Troinex, le maire rempile face à une population croissante

19.02.2020 17h40 Rédaction

image

Guy Lavorel s’apprête à entamer une seconde législature en tant que maire de Troinex. Tout comme ses deux adjoints, il est élu tacitement, faute de concurrence. Mais pour la petite commune, les enjeux restent grands : d’ici 2023, elle accueillera 1000 habitants de plus.

Troinex, petite commune de 2'500 habitants, au bord de la frontière française. Guy Lavorel la connaît bien ; entré au conseil municipal il y a près de 20 ans, il en est le maire depuis cinq ans et s’apprête à rempiler, faute de concurrence.

Parmi les projets qu’il poursuivra cette législature, la réaffectation d’une ferme et de son jardin, acquis par la commune pour 4,7 millions de francs. Le projet ; la transformer en lieu culturel.

Parmi les ambitions de Guy Lavorel : la création de la ligne de bus 49 qui relierait Veyrier - Troinex et la gare de Bachet-de-Pesay à Lancy.

Mais le principal enjeu pour Troinex reste le taux de croissance de sa population. Avec la construction de 368 logements dans le futur quartier du Parc des Crêts d’ici quatre ans, la population va croître de 40%. Alors forcément, l’école et ses treize classes déjà pleines ne suffiront plus.

Lea Job