Léman Bleu

Actualités


22 janvier 2021 - 18h20

Alain Berset : « Je crois que la Confédération s’est montrée très généreuse. »

INTERVIEW EXCLUSIVE. En marge de sa visite à l’OMS et aux HUG, le Chef du Département fédéral de l'intérieur a accordé à Léman Bleu un entretien ce vendredi midi. Face à Jérémy Seydoux, il revient sur le déploiement de la vaccination, répond aux critiques de Nathalie Fontanet et rappelle l’importance des cantons dans le système fédéral.

« Il est très clair depuis le début que les cantons ont la responsabilité de la vaccination. Ils se sont bien préparés, ils ne sont pas tous au même niveau, mais cela arrive, on suit ça de très près », rassure Alain Berset ce vendredi matin aux HUG. Face à Jérémy Seydoux, le Conseiller fédéral est détendu. Qu’importe le sujet abordé, un an après le début de la crise du Covid en Suisse, Alain Berset ne laisse pas transparaître de tabous dans son discours. Par exemple, sur le déjà polémique passeport vaccinal, il répond : « La Suisse ne peut pas faire ça seule dans son coin et, je crois qu’il y a encore beaucoup de questions (auxquelles ils faut une réponse, NDLR). » Sur l’exception de quarantaine, le conseiller fédéral veut laisser les scientifiques donner des réponses avant toute action politique. 

« Inquiet par les nouveaux variants »

Le conseiller fédéral appelle à la prudence et à être « très flexibles », face aux nouveaux variants du virus. Mais qu’en est-il des mesures d’ouvertures et de fermetures de commerces ? « Ce que l’on essaye de faire, c’est de prendre des mesures pour faire que ce virus circule le moins possible. Ce n'est pas de gaîté et de coeur que l'on a fermé les restaurants (…) alors qu’ils n’y sont pour rien. Le plus important, c’est que ces mesures soient les plus brèves », avant de se féliciter des nouvelles mesures économiques prises par Berne. Justement, ces dernières ont fait du bruit à l’État genevois, ce à quoi répond après développement Alain Berset : « Je crois que la Confédération s’est montrée très généreuse et très attachée à soutenir les entreprises dans ce cadre-là. » Sur la fin de l’interview, L’ancien Président de la Confédération rappelle l’importance des cantons dans le système suisse : un éloge dans lequel il souhaite améliorer les relations de Berne avec eux. Voilà le panorama de la vision du Fribourgeois.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.