Léman Bleu

Actualités


22 février 2021 - 17h45

Astrazeneca ne séduit pas

Les réticences autour du vaccin Astrazeneca sont de plus en plus nombreuses. Un vaccin de seconde zone pour certains alors qu’il présente pourtant toutes les garanties sur le plan médical. Il a été validé par l’OMS, et a été utilisé en masse au Royaume-Uni.

Un vaccin moins efficace que ses concurrents Moderna et Pfizer, qui affichent des taux de plus de 90% contre 70% pour Astrazeneca. Un manque d’étude de l’efficacité sur les personnes de plus de 65 ans, suffisant pour considérer le vaccin pourtant administré en masse au Royaume-Uni comme un candidat de seconde zone.

En Suisse, 5,3 millions de doses ont déjà été commandées à AstraZeneca, mais Swissmedic veut attendre les résultats des essais du vaccin en Amérique du Nord et du Sud impliquant des dizaines de milliers de personnes. L'autorité de surveillance estime que les essais précédents n'ont pas produit de données claires, notamment chez les personnes âgées.

Un vaccin qui se conserve plus facilement dans des réfrigérateurs classiques et qui est moins cher à produire que ses rivaux américains. Le vaccin a par ailleurs été testé au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Brésil. Aucun effet grave n'a été constaté, selon les résultats parus dans la revue médicale The Lancet. Selon la NZZ, la Suisse envisagerait de se passer d’Astrazeneca et de revendre les doses commandées à d’autres pays.

G.Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.