Léman Bleu

Actualités


08 septembre 2020 - 18h05

Bandes cyclables: le TCS fait ses propres comptages

28% d’augmentation depuis mai. L’Etat s'est félicité hier du succès de l’utilisation des nouveaux aménagements cyclables. Des chiffres salués par les défenseurs de la petite reine, mais critiqués par le TCS. Son directeur dénonce entre autres le manque de mise en perspective.

De mi-mai à la rentrée, le TCS est venu faire ses propres comptages de la fréquentation des nouvelles bandes cyclables. Parmi les lieux observés, le U-lacustre. Comme l'Etat, l'association a constaté une augmentation cet été, mais une forte différence entre les passages à l’avenue de France et devant le monument Brunswick, aux mêmes heures.

L’Etat insiste sur un autre chiffre communiqué: l’augmentation de l’usage du vélo de 22% à Genève par rapport à l’été passé, soit 43'000 passages de cyclistes supplémentaires. Mais le TCS lui reproche l’absence de mise en perspective.

Le Département des infrastructures n’a pas souhaité nous transmettre des détails sur les comptages: « Nous n'entendons pas nous engager dans des "querelles d’épiciers" ». Ces données globales confirment ce que l'on peut observer dans toutes les autres villes d’Europe. Les chiffres et tendances de l'été 2020 ne font que confirmer le besoin d'équiper la ville en véritables traversantes cyclables de qualité pour répondre à un besoin croissant ».

Le TCS compte se battre juridiquement contre certains aménagements comme l’axe entre Plainpalais et la gare Cornavin. Quant à leur fréquentation, reste à voir si elle restera aussi élevée avec une météo moins clémente.

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.