Léman Bleu

Actualités


13 janvier 2021 - 18h53

Berne fâche Genève autour des aides financières

La pression était forte ces derniers jours pour que le Conseil fédéral augmente les aides financières à destination des entreprises touchées par la crise. Le Conseil d'État genevois fustige la réponse apportée par Berne.

Le Conseil fédéral a décidé d’élargir le spectre des cas de rigueur. A partir de maintenant, les entreprises qui ont dû fermer au moins 40 jours depuis novembre seront indemnisées. Auparavant, seuls les secteurs qui avaient pu démontrer une perte de 40% de leur chiffre d’affaire pouvaient prétendre toucher ces aides.

Le gouvernement a aussi annoncé augmenter les aides à fonds perdus. Les entreprises pourront être indemnisées à hauteur de 20% de leur chiffre d’affaire, contre 10% actuellement. Le plafond de ces aides passe aussi de 500'000 CHF à 750'000 CHF par entreprise.

Le gouvernement genevois en colère

La Suisse était obligée de revoir ses aides économiques. Une analyse du Fonds monétaire international avait démontré la prudence helvétique en comparaison internationale. Mais ces nouvelles mesures ne satisfont pas tout le monde. Le gouvernement genevois s’est fendu d’une rare prise de position.

Genève se plaint que le Conseil fédéral n’ait pas augmenté l’enveloppe prévue pour les cas de rigueur. Le canton ne touchera donc pas plus des 80 millions de francs prévus initialement. Nathalie Fontanet a toutefois promis que le Conseil d’État allait assumer ses responsabilités pour soutenir ses entreprises, et que le combat continuait au niveau fédéral.

Vincent Ulrich

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.