Léman Bleu

Actualités


13 janvier 2021 - 21h17

Blaise Matthey reproche au Conseil fédéral d’opposer économie et santé

Cet après-midi, le Conseil fédéral formulait de nouvelles mesures sanitaires pour lutter contre le virus, parmi elles le télétravail obligatoire pour toutes les entreprises capables de le mettre en place. Une restriction que Blaise Matthey, directeur général de la FER Genève ne comprend pas: «Les entreprises qui travaillent actuellement en présentiel, ce sont celles qui le doivent.» 

Sur le plan économique aussi, Blaise Matthey émet des doutes quant aux décisions prises. Si la déclaration de Berne qui dit consentir à élargir sa liste des cas de rigueur semble être une bonne nouvelle, il n’en serait rien:  «Ils nous disent qu’ils font un geste, mais en réalité il n’y a pas un franc de plus pour les entreprises.» Il reproche au gouvernement d’avoir opposé la santé physique à celle économique:  «La précaution sanitaire l’a emporté sur la précaution économique.»

Elio Sottas

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.