Archives

COVID 19- La campagne dans la lorgnette des gardes faune

19.04.2020 18h47 Rédaction

image

Des fleurs, des animaux sauvages, et surtout du monde, beaucoup de monde. Depuis un mois, campagnes et réserves naturelles sont devenues des lieux de promenade très fréquentés. Au point de surcharger les gardes faunes sur le terrain. Nous avons suivi aujourd’hui le travail d’une de ces gardes de l’environnement.

 

Depuis 7h30 ce matin, Emmanuelle Sallet-Brülhart sillonne la Champagne. Il est environ midi, elle a déjà dressé 4 contraventions en zone rurale et donné une dizaine d’avertissements à des promeneurs qui sortent des sentiers autorisés.

Direction la résèrve naturelle du Moulin de Vert. A partir d’ici, interdiction strict de sortir des sentiers, de venir à vélo ou à cheval ou de promener son chien même tenu en laisse. 

En campagne, infractions et amendes comme ont explosé depuis 1 mois. Les gardes faunes genevois délivrent chaque week-end, près d’une centaine de contraventions.

Promeneurs et chiens dans les cultures, voitures mal garées, déchets dans les zones cultivées. Aux abords des champs, les incivilités sont multiples.

Ce dimanche Emanuelle a délivré 8 contraventions pour des chiens ou des véhicules mal garés et à donné une quinzaine d’avertissements oraux pour des promeneurs dans les prairies. 

 

Delphine Palma