Archives

Difficile cohabitation entre randonneurs et dameuses

18.12.2020 21h43 Rédaction

image

Des remontées mécaniques fermées mais un domaine skiable ouvert. Résultat, des pistes vides qui attirent de plus en plus d’amateurs de ski de randonnée.

Les plus aguerris sont équipés correctement, mais beaucoup s’imaginent seuls au monde et prennent parfois trop de risque.

En attendant la réouverture, les élèves des skis clubs sont les seuls à pouvoir utiliser les infrastructures. La rencontre avec des randonneurs imprudents est parfois problématique.

Les dameurs préparent les pistes quotidiennement comme en pleine saison, un danger de plus pour les randonneurs qui posent aussi problème aux pisteurs lors de déclenchement d’avalanche, des cas isolés qui peuvent avoir des répercussions sur la responsabilité des élus.

Impossible de déployer des forces de l’ordre sur un massif alpin, il en va donc de la responsabilité de chacun. Ces domaines vierges et immenses sont tentants, mais la prudence reste le porte-étendard des activités de montagne.

Gilles Miélot