Archives

En pleine crise, le Conseil d'État tempère

30.08.2018 21h41 Rédaction

image

À l'issue de sa séance de crise présidée par Antonio Hodgers, le Conseil d'État s'est fendu d'un court communiqué de presse. Le gouvernement explique avoir «pris connaissance» du souhait du ministère public de poursuivre Pierre Maudet. «Le Conseil d'État a également pris acte du souhait de M. Maudet d'être levé de l'immunité, ce de manière rapide». Aucune «décision précipitée» ne sera prise «au regard de ces échéances», conclut le Conseil d'État. 

Au sortir de la séance, nous avons pu reccueillir une déclaration du conseiller d'État Mauro Poggia: «La confiance avec les Genevois n'est pas rompue. Mon métier d'avocat m'a appris que quelquefois la vérité est invisible pour les yeux»

 

Julie Zaugg, Valentin Emery, Jérémy Seydoux