Archives

Fin des rentes à vie pour les Conseillers administratifs de Genève

04.03.2020 18h28 Rédaction

image

Désormais, si un futur conseiller administratif quitte ses fonctions avant l’âge de la retraite, il recevra une allocation à hauteur de 50% de son dernier salaire mensuel brut.

Si la fin des rentes à vie a fait l’unanimité en plénière, les débats se sont montrés plus virulents concernant la durée de la perception de ces allocations. Le projet du Conseil administratif proposait qu’elle soit versée pendant 10 ans au maximum. Le Conseil Municipal a voté pour une version moins généreuse.

Le MCG a soutenu une version plus réduite encore avec un maximum fixé à 2 ans. L’amendement a finalement été refusé.

Indemnités forfaitaires enterrées

Autre nerf de la guerre : les 12'000 francs par année pour les frais de représentation. Supprimés après l’affaire des notes de frais, l’exécutif proposait sa réintroduction.

Des indemnités soutenues par le PS. Pour le parti, le conseil administratif doit pouvoir gérer ses notes de frais. Mais pour la majorité des autres partis, ces indemnités forfaitaires doivent disparaitre pour plus de transparence. Le Conseil municipal finit par les enterrer définitivement.

A noter que les magistrats sortants ne sont pas concernés par ces changements. Ils toucheront leur rente annuelle tel que le prévoyait le système enterré hier soir. Y compris Sami Kanaan, et ce, même s’il est réélu.

Lea Job