Archives

«Jouer à Genève sera très particulier»

08.02.2019 17h55 Rédaction

image

La Laver Cup en Suisse, Roger Federer s’en réjouit beaucoup. «Jouer à Genève en septembre, ça sera très particulier. Les joueurs de tennis, nous sommes 99% du temps à l’étranger, alors forcément jouer chez soi, ça nous touche beaucoup».

Pas de retraite en vue

Le bâlois pourrait ouer-là ses derniers matchs en terre romande. «J’ai 37 ans, c’est vrai. A chaque fois que je perds, si cela se trouve, c’est la dernière fois que je joue sur ce terrain. Mais cela ne m’empêche pas de dormir, cela ne me rend pas trop triste. Je n’ai actuellement pas pour objectif de prendre ma retraite, je vois juste le prochain match, le prochain tournoi».

Beaucoup de respect

L’actuel numéro huit mondial se réjouit de cette compétition particulière. «Cela nous fait beaucoup de bien de passer une semaine ensemble. Nous avons énormément de respect les uns pour les autres. Nous nous connaissons bien, nous aimons nous battre. Mais en même temps, tout d’un coup, de pouvoir soutenir un ‘Rafa’ ou un ‘Djoko’, c’est un agréable changement».

«Le rêve ultime»

Surtout, l’homme aux vingt titres du Grand chelem se réjouit de passer la semaine avec Björn Borg. «C’est juste le rêve ultime. Il est l’une des grandes, grandes stars du tennis, une icône, qui a tellement donné pour ce sport».

Valentin Emery