Archives

La rentrée sous le signe de la mobilité douce

24.08.2020 19h19 Rédaction

Mobilité

Victime de leur succès, les magasins de vélo s’organisent comme ils peuvent. Les stocks se réduisent petit à petit.

La demande est élevée. Si certains ont pu doubler les ventes après le confinement, la courbe n’a pas chuté pour autant ces dernières semaines.

Sur les routes, aussi on apprécie cet essor de la mobilité douce. Certains ont même troqué la voiture pour le vélo.

Et ceux qui n’ont pas la possibilité de faire les trajets à vélo peuvent profiter d’une offre des transports publics adaptée pour la rentrée. Le but, répartir le trafic aux heures de pointe. La fréquentation étant en hausse depuis le mois de mars.

Les transports publics genevois présentaient jusqu’à présent 91% de l’offre totale sur son réseau, contre 100% dès aujourd’hui.

Notre débat entre Luc Barthassat et Jean Burgermeister