Archives

Lac-Pied du Jura, un contrat pour améliorer la biodiversité

10.04.2018 12h33 Rédaction

image

Sur la commune de Genolier, des chênes ont été plantés afin d'accueillir un insecte particulier, le grand capricorne. Une espèce qui doit être sauvegardée dans la région. 

Ces arbres vont permettre à terme, de créer un habitat mais surtout, la rangée de chênes permettra de les faire circuler sans accrocs. 

C'est ce qu'on appelle un corridor biologique. Ce passage de la faune et de la flore est désormais souvent coupé par nos routes et infrastructures. 

Il s'agit donc de rétablir ces corridors pour que les animaux et plantes ne soient plus gênés dans leurs déplacements. 

Plusieurs contrats corridors ont été signés sur l'ensemble du Grand Genève pour créer les moyens de ces déplacements. Le contrat Lac-Pied du Jura en fait partie.

Céline Argento