Archives

Le bio-fuel peine à s'imposer dans l'aviation d'affaires

21.05.2019 17h15 Rédaction

image

Le salon de l’aviation d’affaires se tient à Genève jusqu’à jeudi. Le secteur s’est engagé à diminuer les émissions de CO2, et à promouvoir les biocarburants durables dans l’aviation. Un voeux pieux mais éconiquement risqué.

Un an déjà que les compagnies de jet d’affaires ont signé une charte pour l’utilisation de carburant alternatif durable. Réduire ses émissions de co2 est une préoccupation majeure dans un secteur concurrentiel.

Des efforts sur les moteurs, les consommations, mais avec un bio carburant encore trop cher, difficile de faire des économies d’échelle.

En attendant une essence vertueuse, les entreprises actives dans la location/vente d’avion d’affaires, seront bientôt soumises au système de compensation des émissions de carbone qui s’applique déjà aux compagnies aériennes. Objectif : réduire de 50% les émissions de CO2 d’ici 2050, par rapport à 2005.

Gilles Miélot