Léman Bleu

Actualités


18 mai 2020 - 17h45

Le marché de la désinfection profite du coronavirus

Le coronavirus a mis l’économie à l’’arrêt mais a aussi ouvert de nouvelles perspectives sur un marché en pleine croissance, celui de la désinfection. De plus en plus d’objets destinés aux particuliers promettent de tuer les virus et bactéries pour nos objets usuels.

Il y a ceux qui inventent des systèmes pour se protéger comme ce dentiste qui a créé un paravent à postillons, et les outils professionnels qui utilisent les UV-C.

L’hygiène est un marché en pleine expansion, le traitement aux UV-C, technique éprouvée avant la pandémie notamment dans les hôpitaux trouve de nouveaux débouchés. Cette société spécialisée dans la stérilisation d’équipements médicaux propose désormais cette technique avec des lampes.

La désinfection aux UV-C de plus en plus prisée dans les milieux professionnels, mais aussi pour les particuliers. Des lampes de bureau qui désinfectent votre place de travail durant la nuit, ou encore des boites qui débarrassent nos objets du quotidien de toutes bactéries et virus.

Si la technique des UV-C est éprouvée, attention aux arnaques qui fleurissent sur internet pour des objets qui ne coûtent que quelques dizaines de francs. Leur efficacité contre le coronavirus n’est pas prouvé scientifiquement.

Gilles Miélot

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.