Archives

Le secteur viticole subit la crise

29.04.2021 20h05 Rédaction

image

Si les chiffres semblent bons, les viticulteurs ne sont pas dans des conditions optimales. Robert Cramer, le président de Swiss Wine Promotion nous parle de la situation sur le terrain.

L’an dernier, la consommation de vin a chuté de 6% en Suisse, mais la part de vins locaux a légèrement augmenté. « Globalement, la consommation de vin ne change pas beaucoup, précise Robert Cramer. Mais le vrai problème, c’est que l’on est dans une situation catastrophique. Un des plus gros encadreurs de la région me disait que l’on était à une situation comparable aux années 30. Il y a du désespoir, il y a des vignes qui vont s’arracher en nombre. »

Selon lui, la situation est donc désespérée. L’autre problème vient des cantons non-viticoles, « qui n’ont pas la tradition du vin ». Il faut donc, selon Robert Cramer, mettre en avant le vin comme un « patrimoine culturel ». Il pointe aussi les marges de la grande distribution sur les vins étrangers, qui défavorise les vins suisses.