Léman Bleu

Actualités


16 juin 2021 - 16h03

Le sommet Biden-Poutine bat son plein

U.S. President Joe Biden, left, and Russia's President Vladimir Putin, right, meet for the U.S.-Russia summit at Villa La Grange in Geneva, Switzerland, Wednesday, June 16, 2021. (KEYSTONE/REUTERS POOL/Denis Balibouse) (KEYSTONE/REUTERS POOL/Denis Balibouse)

Joe Biden et Vladimir Poutine ont démarré leur sommet à la Villa La Grange. À leur arrivée, comme prévu, les deux chefs d'État ne se sont pas exprimés, mais ils se sont serré la main.

«Meilleurs voeux et au revoir», a dit de son côté peu avant 13h30 le président de la Confédération Guy Parmelin en français, en anglais et en russe, avant de laisser le lieu aux deux dirigeants. «La Suisse est heureuse de pouvoir, conformément à sa tradition des bons offices, favoriser votre dialogue et votre compréhension mutuels», a-t-il rajouté. Guy Parmelin a également tenu à relever l'honneur d'accueillir ce sommet à Genève, qu'il qualifie de «ville de paix». 

Des heures de pourparlers suivies de conférences de presse séparées.

En prémices de leur discussion, le Président américain a considéré le tête-à-tête comme un facteur «important», pendant que son homologue russe a souhaité une réunion «productive».

Les deux chefs d'État étaient accompagnés dans un premier temps de leur chef de la diplomatie (P+1), Antony Blinken pour les Américains et Sergueï Lavrov pour les Russes. Le format était ensuite élargi au «P+5», avec de nouveaux collaborateurs pour chaque pays. Dès 18h, les conférences de presse débriefant les échanges de l'après-midi auront lieu.

 

Rafael Pacheco - Philippe Verdier 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.