Léman Bleu

Actualités


16 juin 2021 - 16h38

Les manifs sonnaient creux à Plainpalais

En marge du sommet, plusieurs groupuscules se sont retrouvés sur la plaine de Plainpalais, seul lieu permis pour les revendications. Cortèges interdits, manifestations soumises à autorisation, les messages destinés aux deux présidents américains et russes ont trouvé peu d’écho.

La plaine de Plainpalais à midi, gorgé de soleil, et vide ou presque. Une trentaine de membres de la communauté arménienne de Suisse ont manifesté pour déplorer l’indifférence des deux puissances dans le conflit qui oppose l’Arménie à l’Azerbaïdjan.

Les interlocuteurs se succèdent, avec l’appui de quelques partis politiques, verts, mcg, pdc, ps, unis pour dénoncer la «purification ethnique» en cours au Haut-Karabagh. Un message brouillé par la difficulté à rassembler.

Une manifestation stérile qui n’aura pas eu le retentissement espéré et qui n’arrivera pas jusqu’aux oreilles des puissants de ce monde. Plus loin sur la plaine, un autre groupe, plus restreint encore, qui s’en prend cette fois à l’ingérence russe en Crimée.

La fournaise n’a sans doute pas aidée à convaincre les porteurs de messages, ils seront peut-être plus nombreux en fin d’après-midi à répondre à l’appel du comité unitaire pour dénoncer l’inaction des usa et de la russie face aux enjeux climatiques et pour le respect des droits démocratiques.

Gilles Miélot

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.