Léman Bleu

Actualités


21 novembre 2020 - 16h51

Les soins à la personne retrouvent la lumière

Après 3 semaines de fermeture, la réouverture samedi des établissements de soins à la personne, coiffeurs, esthéticiens, tatoueurs et thérapeutes entre autres, a sonné comme une bouffée d’oxygène pour tous ces commerçants, dans la dernière ligne droite avant les fêtes de fin d’année, mais les inquiétudes demeurent.

Des retrouvailles après une pause moins longue qu’au printemps, mais tout aussi difficile. Une reprise avec des mesures sanitaires drastiques, masque, désinfection, aération, avec comme conséquence une perte de convivialité.

Cristina est seule dans son salon, elle a eu des aides mais malgré la reprise, les contraintes sanitaires lui font perdre entre 3 à 4 clientes par jour.

Dans les rues de Carouge, inhabituellement désertes pour un samedi de veille de fêtes, la vie reprend timidement comme dans ce salon de manucure.

Sourires sous les masques chez ce barbier de Vésenaz, heureux de reprendre son activité avec là aussi quelques clients en moins.

Toutes et tous craignent une nouvelle fermeture après les fêtes, un effet yoyo qui serait dramatique pour beaucoup alors que les bars et restaurants attendent toujours un signe du Conseil d’Etat.

Gilles Miélot

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.